MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant

Verins presseurs

Les pièces qui constituent l’attelage mobile du MCE‑5 VCRi sont maintenues en contact les unes avec les autres par des vérins presseurs. Ces vérins permettent de s’accommoder des dispersions dimensionnelles, des dilatations inhomogènes du carter cylindres, et de la déformation sous charge des pièces du dispositif de transmission de puissance du MCE‑5 VCRi.

Les vérins presseurs jouent un rôle primordial à la fois pour l’industrialisation du moteur qu’ils rendent possible, et dans la maîtrise de ses émissions acoustiques. En effet, les vérins presseurs permettent aux dentures d’engrenage d’être à jeu minimum lorsque l’effort qu’elles transmettent change de sens et passe par zéro. Quand l’effort transmis est maximal, les vérins presseurs laissent l’entraxe roue crémaillères augmenter sensiblement, de sorte que les risques d’interférence entre dents sont éliminés. Quelles que soient les déformations des pièces fixes ou mobiles du MCE‑5 VCRi, les vérins presseurs en garantissent durablement le bon fonctionnement, sans émissions acoustiques.

Les vérins presseurs fonctionnent à une pression comprise entre 40 et 60 bar selon la température du moteur. Cette pression est fournie par l’accumulateur de pression logé dans le carter à huile du moteur. Cet accumulateur présente une raideur très faible, garantissant que les vérins presseurs fournissent un effort constant quelle que soit leur position sur leur course (0,4 mm maxi).

Les vérins presseurs sont positionnés
sur le côté du carter cylindres

Les vérins presseurs jouent un rôle primordial dans l’industrialisation et la maîtrise
des émissions acoustiques du MCE‑5 VCRi

Les vérins presseurs gèrent les dispersions dimensionnelles, des dilatations inhomogènes
et la déformation sous charge des pièces du dispositif de transmission du MCE‑5 VCRi

Caractéristiques principales des vérins presseurs du MCE‑5 VCRi